Actualités

L'actualité du Bureau Global Compact

Résumé du bulletin de New York- Mai 2013

ACTUALITES

1. Création d'un groupe consultatif au forum annuel des réseaux locaux
Cinquante-six réseaux locaux du Pacte mondial ont assisté au XIème forum annuel des réseaux locaux (ALNF) (du 24 au 26 avril, à Genève), qui leur permet d'échanger leurs bonnes pratiques, d'explorer les synergies et de trouver une direction pour avancer dans la gestion des réseaux. Suite à une recommandation du dernier ALNF, qui s'est tenu en juin 2012, les réseaux locaux ont mis en place un groupe consultatif et élu ses membres. L'objectif de ce groupe consultatif est de guider les membres du Pacte mondial et de servir de canal de communication aux réseaux locaux, afin de générer des idées et de partager leurs inquiétudes. En outre, des mesures générales ont été convenues pour améliorer la gouvernance des réseaux locaux, ainsi que la gestion de leur image. Plus (en anglais).

2. Les points focaux des Nations Unies sur le secteur privé se réunissent pour renforcer les partenariats locaux

Plus de 300 représentants des organes des Nations Unies, d'entreprises du secteur privé, d'organismes de la société civile et de réseaux locaux du Pacte mondial se sont réunis pour la plus grande réunion des points focaux sur le secteur privé (les 24 et 25 avril, à Genève). Cette réunion, qui a lieu chaque année, vise à accentuer la communication, à renforcer l'apprentissage, à promouvoir la coordination et à améliorer la collaboration auprès du personnel des Nations Unies travaillant avec le secteur privé. Pour la première fois, une journée du programme a été organisée en commun avec le forum annuel des réseaux locaux (ALNF) du Pacte mondial, afin de faire naître un dialogue visant à renforcer l'engagement du secteur privé à soutenir les objectifs des Nations Unies au niveau local. Plus (en anglais).

3. Appel à l'action collective et aux approches sectorielles à la réunion sur la lutte contre la corruption
La 12ème réunion du groupe de travail du Pacte mondial sur le 10ème principe, la lutte contre la corruption (10 avril, New Delhi), a porté sur une grande variété d'efforts du secteur privé visant à faire avancer le programme de lutte contre la corruption. Organisée conjointement par le Pacte mondial et par le réseau local du Pacte mondial en Inde, cette réunion de deux jours a rassemblé plus de 100 participants représentant les chefs d'entreprises indiennes, les réseaux locaux du Pacte mondial, la société civile et les universités. Elle a mis en avant les efforts locaux, notamment les progrès des projets d'action collective du Pacte mondial dans le pays. L'industrie des Technologies de l'information et de la communication (TIC) a été citée pour son potentiel envers la lutte contre la corruption et l’amélioration de l'accès à l’information. Plus (en anglais).

4. Les entreprises chinoises s'intéressent aux droits de l'homme et au commerce responsable dans les zones à haut risque
Une conférence de deux jours (16 et 17 avril, Beijing) a rassemblé plus de 200 grands dirigeants d'entreprises chinoises et étrangères, des investisseurs et d'autres parties prenantes. Organisé par le Pacte mondial, le réseau local du Pacte mondial en Chine, la Global Business Initiative on Human Rights, les PRI et l'école d'économie et de gestion de l'université de Tsinghua, cet événement offrit aux participants l'opportunité de partager leurs meilleures pratiques, leurs difficultés et les leçons apprises sur deux sujets essentiels : les pratiques de commerce et d'investissement responsables dans les zones à haut risque et la responsabilité des entreprises vis-à-vis du respect et de la promotion des droits de l'homme. Plus (en anglais).

5. Nouveaux membres au conseil d'administration du Pacte Mondial
Le Pacte mondial a nommé de nouveaux membres à son conseil d'administration : Jyrki Raina, Secrétaire-général de l'IndustriALL Global Union, et Robert Greenhill, directeur général et directeur commercial du Forum économique mondial. En outre, le président du nouveau Conseil consultatif des réseaux locaux occupera un poste ès-qualité pour représenter les réseaux locaux. Plus (en anglais).

6. État de la participation : nouveaux signataires, communications sur le progrès et suppressions
En avril, 116 entreprises et 48 autres parties prenantes ont rejoint le Pacte mondial. 10 entreprises on été supprimées de la liste des participants, faute de communication sur leurs progrès. Les plus grandes entreprises (en nombre d’employés) qui ont rejoint le Pacte mondial au cours du mois sont : Grupo Financiero Banamex / Banco Nacional de Mexico, S.A. (Mexique), Husqvarna AB (Suède), Microchip Technology Incorporated (États-Unis), Global Sales Solutions Line, S.L. (Espagne), Cooperativa Muratori & Cementisti – C.M.C. di Ravenna (Italie), Fortescue Metals Group (Australie), Suez Cement – Italcementi Group (Égypte), First Ukrainian International Bank (Ukraine), Blockbuster de Mexico S.A. de C.V. (Mexique) et Mekonomen AB (Suède).

Totaux au 30 avril :

· Entreprises participantes : 7413
· Participants autres que des entreprises : 3823
· Communications sur le progrès soumises : 20107
· Entreprises exclues : 4143

RESSOURCES

1. Rapport 2012 sur les réseaux locaux du Pacte mondial :
Retour sur la croissance et les activités de 101 réseaux locaux du Pacte mondial à travers le monde en 2012. Le rapport contient les statistiques, les activités et les réalisations des réseaux locaux liées aux thèmes du Pacte mondial et au soutien des objectifs plus larges des Nations Unies. Télécharger (en anglais).

2. Outil d'auto-évaluation du Pacte mondial :
Permet aux entreprises d'évaluer leurs performances vis-à-vis des dix principes du Pacte mondial. Récemment mis à jour pour mieux refléter le Modèle de leadership pour le développement durable des entreprises du Pacte mondial et les principes directeurs concernant les entreprises et les droits de l'homme. Accéder à l'outil.

3. Site internet sur le développement durable des chaînes logistiques :
Fournit des informations sur les initiatives, les ressources et les outils d'aide aux entreprises pour le développement de chaînes logistiques plus durables, ainsi que des exemples concrets de bonnes pratiques commerciales. Récemment mis à jour avec de nouveaux contenus. Accéder au site.

EVENEMENTS

1. Sommet 2013 des dirigeants signataires du Pacte mondial des Nations Unies (les 19 et 20 septembre, à New York)
– SUR INVITATION UNIQUEMENT – Organisé tous les trois ans, le sommet des dirigeants est le plus prestigieux événement qui concerne les Nations Unies et les entreprises. Il réunit des chefs d'entreprises et des dirigeants de la société civile, des gouvernements et des Nations Unies. Présidé par le Secrétaire-général des Nations Unies Ban Ki-moon, le sommet des dirigeants « architectes d'un monde meilleur » va relier les valeurs constantes et universelles des Nations Unies à une nouvelle architecture mondiale pour le développement durable des entreprises. À l'approche de l'échéance 2015 des objectifs du millénaire pour le développement, le sommet va préparer le terrain pour que les entreprises puissent façonner et promouvoir le programme de développement après 2015, en mettant en avant une architecture permettant aux entreprises de contribuer aux priorités mondiales à des niveaux inédits.
Pour obtenir des informations et pour vous inscrire, rendez-vous sur le Site Internet du Sommet des dirigeants ou envoyez-nous un message à LeadersSummit@eventready.com.

2. Forum des entreprises membres de l'initiative « Caring for Climate » :
Innovation. Ambition. Collaboration. (19 et 20 novembre, Varsovie)
– SUR INVITATION UNIQUEMENT – Pour la première fois, le Pacte mondial, le PNUE et le Secrétariat de la CCNUCC organisent le forum « Caring for Climate » pour les entreprises pendant la conférence COP19/CMP9. L'objectif de ce forum est d'offrir un canal permettant au secteur privé d'apporter de véritables contributions aux négociations annuelles concernant le changement climatique. Il fournira aux entreprises et aux investisseurs une plateforme d'échange et de collaboration avec les gouvernements, avec la société civile et avec les Nations Unies, grâce à de diverses sessions thématiques liées au programme de la CCNUCC, avec notamment une réunion de haut niveau. Le forum sera également la réunion annuelle des signataires de l'initiative « Caring for Climate ».
Contactez Jayoung Park (park10@un.org) pour en savoir plus ou pour exprimer votre souhait de participer.

3. · Gestion des risques pour les droits de l'homme dans la chaîne logistique :
évitez de perdre l'acceptation sociale de vos activités commerciales (13 juin, 14h00 heure française). S'inscrire


Consulter le Calendrier des événements

Pour plus d'information et d'actualités, consultez le bulletin de mai 2013.


Résumé du bulletin de New York- Avril 2013

Points clés

1. Une lettre commune appelle les entreprises à généraliser leurs efforts pour éradiquer le travail des enfants
Gordon Brown, Envoyé spécial des Nations Unies pour l'éducation mondiale, Guy Ryder, Directeur général de l'Organisation internationale du travail, et Georg Kell, Directeur exécutif du Pacte mondial, ont publié une lettre commune qui enjoint les entreprises à faire davantage d'efforts pour aider à construire un monde adapté à tous les enfants. La lettre commune appelle les entreprises à lutter efficacement contre le travail des enfants dans leurs activités et dans leur chaîne de valeur, afin de contribuer concrètement, dans leur coeur métier, au succès de cet objectif. En savoir plus (en anglais), lire le rapport (en anglais).

2. Des efforts pour généraliser la gestion mondiale de l'eau et ses plans d’action
Le CEO Water Mandate a organisé une conférence internationale (le 5 mars, à Mumbai/Bombay) pour examiner comment la communauté des entreprises mondiales peut apporter une contribution positive lorsqu’elle est confrontée aux difficultés mondiales et régionales croissantes concernant l'eau et l'assainissement. Pendant la conférence, les participants ont mis en avant le fait que les entreprises doivent chercher à économiser les ressources en eau dans leur chaîne logistique. Ils ont également insisté sur le besoin d'une meilleure gouvernance des pouvoirs publics concernant l'eau aux niveaux national et municipal, notamment par le biais de stratégies nationales intégrées et orientées vers les
rapports entre l'eau, l'énergie et l'alimentation. En savoir plus (en anglais).

3. Les investisseurs appellent les entreprises à rejoindre le Pacte mondial

Une coalition de 34 investisseurs institutionnels, gérant des actifs d'une valeur totale d'environ 3 300 milliards de dollars, ont encouragé 1 900 entreprises situées dans 44 pays à envisager de rejoindre le Pacte mondial dans le cadre de l'initiative « PRI for Rio ». Après Rio+20, un groupe de signataires des PRI a lancé l'initiative « PRI for Rio » pour mieux soutenir l'appel à se concentrer davantage sur la durabilité stratégique au sein des entreprises du monde. En savoir plus (en anglais).

4. Le Pacte mondial et le réseau local d'Allemagne organisent un programme d'échange
Le 4ème programme d'échange entre les réseaux locaux (qui s'est tenu le 15 mars, à Berlin) a rassemblé des personnes-ressources des réseaux locaux de France, de Croatie, d'Ouganda, du Chili et d'Argentine. Ce programme d'échange crée une collaboration entre les réseaux locaux en leur permettant de partager leurs expériences et d'identifier les meilleurs pratiques au-delà de leurs frontières. En savoir plus (en anglais).

5. État de la participation : nouveaux signataires, communications sur le progrès et suppressions

En mars, 89 entreprises et 48 autres parties prenantes ont rejoint le Pacte mondial. 26 entreprises on été supprimées de la liste des participants, faute de communication sur leurs progrès. Les plus grandes entreprises (en nombre d’employés) qui ont rejoint le Pacte mondial au cours du mois sont : Shimizu Corporation (Japon), Constellium (France), Longfor Properties Co. Ltd. (Chine), Acerinox, S.A. (Espagne), Ista International GmbH (Allemagne), PT. Pangansari Utama (Indonésie), Groupe Eurotunnel (France), Triunfo Participacoes e Investimentos (Brésil), AD Plastik (Croatie) et Union Electrica S.A. (Colombie).

Totaux au 31 mars :
· Entreprises participantes : 7 319
· Participants autres que des entreprises : 3 775
· Communications sur le progrès soumises : 19 687
· Entreprises expulsées : 4 136

6. Sommet 2013 des dirigeants participant au Pacte mondial des Nations Unies : architectes d'un monde meilleur (19 et 20 septembre, à New York)
– SUR INVITATION UNIQUEMENT – Organisé tous les trois ans, le sommet des dirigeants est le plus prestigieux événement qui concerne les Nations Unies et les entreprises. Il réunit des chefs d'entreprises et des dirigeants de la société civile, des gouvernements et des Nations Unies.  Présidé par le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, le sommet des dirigeants « architectes d'un monde meilleur » va relier les valeurs constantes et universelles des Nations Unies à une nouvelle architecture mondiale pour le développement durable des entreprises. À l'approche de l'échéance 2015 des objectifs du millénaire pour le développement, le sommet va préparer le terrain pour que les entreprises puissent façonner
et promouvoir le programme de développement après 2015, en mettant en avant une architecture permettant aux entreprises de contribuer aux priorités mondiales à des niveaux inédits.
Pour obtenir des informations et pour vous inscrire, rendez-vous sur le Site Internet du Sommet des dirigeants ou envoyez-nous un message à LeadersSummit@eventready.com.

7. Table ronde avec le groupe de travail des Nations Unies sur les entreprises et les droits de l’homme (29 avril, New York) – SUR INVITATION UNIQUEMENT
Organisé conjointement par le Pacte mondial et le BSR, cet événement réunira des entreprises, d'autres parties prenantes majeures et des représentants du Groupe de travail des Nations Unies pour débattre des difficultés rencontrées par les entreprises des États-Unis pour appliquer les Principes directeurs (sur le territoire national et à l'étranger, dans leurs opérations et dans leurs chaînes de valeur). Modérée par Christine Bader, conseillère du BSR sur les droits de l'homme et ex-conseillère de l'ancien Représentant spécial du secrétairegénéral des Nations Unies pour les entreprises et les droits de l'homme, la conversation portera également sur l'exploration des opportunités pour le Groupe de travail des Nations
Unies d'aider à résoudre ces problèmes d'application.
Le nombre de places est limité. Contactez Marie Wibe (wibe@un.org) si vous souhaitez participer.


8. Evènements à venir


Résumé du bulletin de New York- Mars 2013

Points clés

1. Entrée en vigueur des nouveaux critères d'obtention du niveau GC Advanced
Comme prévu, le Pacte mondial a légèrement modifié les critères d'obtention du niveau GC Advanced pour les COPs, le 1er mars, afin de mieux les aligner sur le Modèle de leadership pour le développement durable des entreprises. Pour en savoir davantage sur la manière dont cette mise à jour touche la communication sur le progrès, veuillez consulter la politique relative aux COps, la mise à jour des critères d'obtention du niveau GC Advanced, et un webinar enregistré pour les entreprises participantes qui sont ou souhaitent devenir GC Advanced, y compris les entreprises du programme LEAD.

2. Le Pacte mondial nomme des conseillers spéciaux
Le Pacte mondial a nommé deux conseillers spéciaux : Brice Lalonde, ancien Sous-secrétaire général des Nations Unies et Coordonnateur exécutif de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable, en tant que conseiller spécial pour le développement durable ; et Klaus Leisinger, Président de la fondation Novartis pour un développement durable, en tant que conseiller spécial pour le programme de développement après 2015 et l'éthique des affaires. Ces deux conseillers joueront un rôle important dans le travail du Pacte mondial visant à intégrer la perspective du secteur privé dans le programme de développement des Nations Unies après 2015. En savoir plus sur le programme de développement des Nations Unies après 2015 (en anglais).

3. État de la participation : nouveaux signataires, communications sur le progrès et suppressions
En février, 96 entreprises et 52 parties prenantes autres que des entreprises ont rejoint le Pacte mondial. 18 entreprises ont été supprimées de la liste des participants, faute de communication sur leurs progrès. Les plus grandes entreprises (en nombre d’employés) qui ont rejoint le Pacte mondial au cours du mois sont : TeliaSonera AB (Suède), Kuoni Travel Holding Ltd. (Suisse), DLA Piper (Royaume-Uni), Palfinger AG (Autriche), Daewoo Engineering & Construction Co., Ltd. (Corée), Systembolaget (Suède), Air Europa Lineas Aereas S.A.U. (Espagne), Constructora El Sauce S.A. (Chili), The South African Forestry Company (Afrique du Sud) et Klepierre (France).

Totaux au 28 février :
· Entreprises participantes : 7 267
· Participants autres que des entreprises : 3 726
· Communications sur le progrès soumises : 19 295
· Entreprises exclues : 4 103

4. Contribuez aux ressources sur la traçabilité de la chaîne logistique
Une équipe de travail du groupe de conseils du Pacte mondial sur le développement durable de la chaîne logistique répertorie toutes les ressources, les initiatives et les pratiques des entreprises concernant la traçabilité des matériaux dans chaîne logistique. Ce projet servira de base à un guide pratique sur le sujet, à l'attention des entreprises.
Les participants sont invités à partager leurs expériences, leurs outils et leurs directives concernant la traçabilité dans la chaîne logistique. Cliquez ici pour en savoir plus, ou contactez Anita Househam (househam@un.org).

5. Appel aux nominations : campagne mondiale de recherche de 100 solutions de développement durable

L'initiative internationale sur le développement durable Sustainia et le Pacte mondial ont lancé une campagne visant à identifier 100 solutions susceptibles de faire progresser considérablement le développement durable. Cette campagne a été baptisée Sustainia100.
Les candidatures sont ouvertes pour les projets internationaux, les technologies et les innovations de pointe qui seront les nouvelles références en matière de développement durable dans au moins une des dix catégories suivantes : le bâtiment, l’alimentation, la mode, les transports, les technologies de l'information, l’enseignement, l’énergie, la santé, les villes et les ressources.
Les personnes physiques, les jeunes entreprises, les organismes de la société civile et les entreprises établies peuvent proposer des solutions et des projets sur le site Internet de Sustainia100 jusqu'au 22 mars.

6. Webinar
29 Avril, 16h00: Faire des affaires dans les pays touchés par le conflit

7. Evènements

  •  9 et 10 avril, New Delhi : 12ème réunion du groupe de travail sur le 10ème principe, la lutte contre la corruption
  • 23 avril, New York: Partenariat pour des solutions de développement durable innovantes
  • 24-26 avril, Genève: Réunion des points focaux du secteur privé et forum annuel des réseaux locaux

Consulter le Calendrier des événements

Pour plus d'information et d'actualités, consultez le bulletin de mars 2013.


Résumé du bulletin de New York- Février 2013

Points clés

1. Appel aux commentaires : projet de guide d’évaluation des risques dans la lutte contre la corruption
Dans le cadre du Groupe de travail du Pacte mondial sur le 10ème principe, le sous-groupe de travail sur l’évaluation des risques aux fins de la lutte contre la corruption met au point un guide pratique complet sur la manière d’évaluer les risques dans la lutte contre la corruption. Un projet du guide est proposé à la consultation jusqu’au 25 février 2013.
Envoyez vos commentaires sur le Guide d’évaluation des risques dans la lutte contre la corruption à Moramay Navarro Perez (navarroperez@unglobalcompact.org).

2. Rejoignez l’initiative « Caring for Climate » ou d'autres initiatives

Une grande partie des opportunités d’engagement annoncées dans les précédents numéros du Bulletin sont toujours disponibles. Voir la liste complète des opportunités d’engagement.

3. État de la participation : nouveaux signataires, communications sur le progrès et suppressions
En janvier, 103 entreprises et 43 parties prenantes autres que des entreprises ont rejoint le Pacte mondial. 18 entreprises ont été supprimées de la liste des participants, faute de communication sur leurs progrès. Les plus grandes entreprises en nombre d’employés qui ont rejoint le Pacte mondial au cours du mois sont : Scania AB (Suède), Marubeni Corporation (Japon), Qingdao Port (Group) Company Limited (Chine), Textile Industries of the Republic of the Union of Myanmar (Myanmar), Office Depot (Pays-Bas), CSM (Pays-Bas), First Bank of Nigeria Limited (Nigéria), Egmont (Danemark) Sitel Iberica Teleservices, S.A. (Espagne) et Fuji Oil, Co., Ltd. (Japon).

Totaux au 31 janvier :
· Entreprises participantes : 7 189
· Participants autres que des entreprises : 3 664
· Communications sur le progrès soumises : 18 985
· Entreprises exclues : 4 086

4. Evènements

  • 19 février 2013: Webinar, "Mise à jour des critères du niveau GC Advanced pour les Communications sur le progrès" S'inscrire
  • Du 4 au 7 Mars 2013: Séminaire multipartite du « CEO Water Mandate » à Mumbai/Bombay
  • Du 24 au 26 avril 2013: Réunion des points focaux du secteur privé et forum annuel des réseaux locaux, à Genève
  • 19 et 20 septembre 2013: Sommet 2013 des dirigeants signataires du Pacte mondial des Nations Unies, à New York


Consulter le calendrier complet des événements
Lire le bulletin du Pacte mondial des Nations Unies en ligne


Résumé du bulletin de New York- Janvier 2013

Points clés

1. Réunion des entreprises championnes de la lutte contre le changement climatique à la conférence COP 18

Les signataires de « Caring for Climate », la plateforme d’action des Nations Unies pour les entreprises concernant le changement climatique, a rencontré la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) afin de faciliter l’interaction entre les entreprises et le processus climatique international (le 5 décembre, à Doha). Organisée conjointement à la 18ème conférence des parties (COP 18) à la CCNUCC, cette réunion comptait parmi ses participants le Secrétaire-général Ban Ki-moon. Ces derniers ont discuté des solutions à faible empreinte carbone et résistantes au changement climatique, ainsi que des manières de renforcer la coopération internationale dans la lutte contre le changement climatique. En savoir plus (en anglais).


2. Les entreprises affirment leur engagement envers la lutte contre la corruption après 2015

Lors de la 11ème réunion du Groupe de travail du Pacte mondial sur le 10ème principe, la lutte contre la corruption (les 10 et 11 décembre, à New York), les entreprises et les autres parties prenantes ont réaffirmé leur engagement à augmenter les efforts de lutte contre la corruption. Elles ont également insisté sur le besoin d’investir dans des plateformes communes en vue d’une action collective. L’événement comprenait un débat de haut niveau sur l’action des entreprises pour lutter contre la corruption et sur le programme de développement à suivre après 2015. D’autres sujets ont été abordés pendant la réunion, notamment la transparence des pratiques de lutte contre la corruption et de la gestion de la chaîne logistique, l’action collective et les efforts de sensibilisation des entreprises aux risques liés à la corruption. En savoir plus (en anglais).


3. Le conseil d’administration du Pacte mondial discute d’un examen stratégique et du programme à suivre après 2015

Le conseil d’administration du Pacte mondial, composé de hauts représentants des entreprises, de la société civile, du droit du travail et des Nations Unies, s’est réuni en vue de guider les priorités et les orientations de l’initiative, notamment concernant l’examen stratégique et la contribution du secteur privé au processus de développement après 2015 (le 14 décembre, à New York). Des décisions majeures ont été prises par le conseil concernant la transparence et la collecte de fonds. Au cours de la réunion, le Secrétaire-général Ban Kimoon, également le Président du conseil, a insisté sur le soutien qu’il apporte à l’initiative et à ses efforts visant à donner au développement durable des entreprises un véritable pouvoir de transformation. En savoir plus (en anglais). Lire la totalité les remarques du Secrétaire-général (en anglais).

4. État de la participation : nouveaux signataires, communications sur le progrès et suppressions

En décembre, 96 entreprises et 33 parties prenantes autres que des entreprises ont rejoint le Pacte mondial. 69 entreprises ont été supprimées de la liste des participants, faute de communication sur leurs progrès. Les plus grandes entreprises (en nombre d’employés) qui ont rejoint le Pacte mondial au cours du mois sont : South African Post Office (Afrique du Sud), PostNL B.V. (Pays-Bas), Atalian (France), Netcare Limited (Afrique du Sud), MTN Group Limited (Afrique du Sud), Hankook Tire (Corée), Global Centre for Compliance, Hazards and Disaster Management (Cameroun), Investec Group (Afrique du Sud), Sukarne Agroindustrial, S.A. de C.V. (Mexique) et Emtelco S.A. (Colombie).

Totaux au 31 décembre :

· Entreprises participantes : 7 092
· Participants autres que des entreprises : 3 642
· Communications sur le progrès soumises : 18 592
· Entreprises exclues : 4 078

5. Webinaires :

- 28 janvier 2013 à 16h00: Forum des dilemmes sur les droits de l’homme et l’entreprise : la traite des êtres humains et le travail forcé.
- 7 février 2012 à 17h00 : Les entreprises et la santé des femmes
- 20 février 2013 à 16h00: Faire des affaires dans les pays touchés par un conflit.


6. Evènements :

- 24-26 avril 2013: Réunion des points focaux du secteur privé et forum annuel des réseaux locaux, à Genève.

-19-20 septembre 2013 : Sommet 2013 des dirigeants signataires du Pacte mondial des Nations Unies, à New York.
Consulter le Calendrier des événements

Pour plus d'information et d'actualités, consulter le bulletin de janvier 2013.